Déclaration de revenus : mes conseils

L’heure de la déclaration des revenus (impôts) arrive à grands pas, je te donne mes conseils essentiels pour rendre cette formalité plus simple et moins prise de tête.

Ne te jette pas sur ta déclaration

La déclaration de revenus ouvre le 11 avril 2024 selon le calendrier des impôts.

Comme beaucoup de démarches (surtout avec l’État), il ne faut pas se jeter dessus, car il y a souvent des erreurs ou des bugs (formulaire pas disponible, trop de monde sur le site, etc.).

Attends au moins 1 à 2 semaines après la date d’ouverture pour faire ta déclaration.

Prépare-toi pour la déclaration

Je ne parle pas ici de faire un jogging ou un exercice de relaxation pour te lancer.

Pas besoin de te mettre dans cet état !

Voici les choses à préparer :

  • ton attestation fiscale URSSAF (on voit ça après),
  • ton livre de recettes,
  • ta catégorie d’activité (commerciale, prestation de services BIC ou activité libérale BNC),
  • savoir si tu as un compte bancaire étranger N26, SumUp, Monese, etc.

Télécharge ton attestation fiscale URSSAF

Ce qui est bien avec l’URSSAF, c’est qu’ils ont un historique de tes déclarations.

Pour ta déclaration de revenus, tu devras indiquer le montant encaissé en 2023.

Au lieu de paniquer sur ton livre de recettes ou d’additionner toutes tes déclarations, tu peux avoir un document qui résume tout sur autoentrepreneur.urssaf.fr.

  • Va dans la rubrique « Mes attestations ».
  • Télécharge l’attestation fiscale URSSAF.

Bingo, tu as le montant total déclaré à l’URSSAF pour 2023. 🎉

Fais la déclaration avec le chatbot

Finito d’être panico ! Je t’ai concocté un chatbot impôts pour faire ta déclaration de revenus.

Un chatbot, c’est un assistant en ligne qui te montre quoi remplir, où et comment, avec des captures d’écran. Tout est automatisé, et c’est fait avec ❤️ !

La case à ne surtout pas cocher !

Il y a une case qui risque de s’afficher sur ta déclaration : la case 5HY.

Tu n’as pas à la remplir, je répète : TU N’AS PAS À REMPLIR CETTE CASE !

En effet, cela concerne uniquement une catégorie de micro-entrepreneurs qui ne déclarent pas leur CA à l’URSSAF (ce qui n’est pas ton cas).

Ne te fais pas avoir, sinon tu vas payer des impôts en plus !

Tu as un doute sur ta déclaration ?

Tu as fini de remplir ta déclaration, mais tu as un doute ?

Je t’invite à suivre les étapes suivantes :

  • Utilise le chatbot impôts pour voir si tu as bien tout rempli.
  • Lis mes articles dans la rubrique Impôts.
  • Tu peux aussi laisser un message aux impôts à la fin de ta déclaration.

Tu peux toujours revenir sur la déclaration avant la date d’échéance. De plus, en juillet, tu pourras également corriger en cas d’erreur.

Télécharge ta déclaration une fois remplie

À la fin, tu as la possibilité de télécharger la déclaration remplie, voire un accusé de réception.

Cela te permettra d’avoir une trace de ta démarche en cas de contestation.

Tu as un doute sur la ligne à remplir ?

Lors de ta déclaration, tu auras le choix entre 3 lignes à cocher :

  • Micro-entrepreneur (auto-entrepreneur) ayant opté pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu ;
  • Revenus industriels et commerciaux professionnels ;
  • Revenus non commerciaux professionnels.

La 1re ligne, c’est si tu as le versement libératoire.

La 2e concerne les prestations de services BIC.

La 3e concerne les activités libérales BNC.

Le chatbot impôts te dit laquelle remplir. 😉

Tu as le versement libératoire

Si tu as opté pour le versement libératoire de l’impôt en 2023, tu dois vérifier deux choses :

  • si tu avais le droit de l’avoir en 2023,
  • si tu as toujours le droit de l’avoir en 2024.

Pas le droit en 2023

Si ton revenu fiscal de référence de 2022 (sur les revenus de 2021) était supérieur à 26 070 € pour une part ou 52 140 € pour 2 parts, alors tu n’avais PAS droit au versement libératoire en 2023.

Les impôts ne te préviennent pas, mais ils viendront te chercher avec des pénalités.

Si tu es dans cette situation et que tu n’as pas pu renoncer à l’option à l’URSSAF (car hors délai), tu peux remplir la case 8UY pour rattraper le coup. 😉

Ils vont recalculer tes impôts, et il y aura une régularisation.

Vérification pour 2024

Quand tu recevras ton avis d’impôt en juillet, il faudra vérifier ton revenu fiscal de référence pour voir si tu peux (ou pas) opter pour le versement libératoire en 2025.

Ton revenu fiscal de référence ne devra pas dépasser :

  • 27 478 € pour une part
  • 54 956 € pour 2 parts

Les montants à ne pas déclarer

Certaines aides ou indemnités ne sont pas à déclarer :

  • les indemnités journalières maladie/maternité calculées sur les revenus de ta micro-entreprise,
  • Pôle Emploi (car c’est déjà pré-rempli et n’a rien à voir avec la micro),
  • la prime d’activité.

To-do list

Pour t’aider et résumer tout ça, voici une liste à cocher :

🔲 Télécharger mon attestation fiscale URSSAF

🔲 Vérifier les montants avec mon livre de recettes

🔲 Connaître ma catégorie d’activité

🔲 Faire la déclaration de revenus avec le chatbot

🔲 Télécharger l’attestation en fin de déclaration

🔲 Respirer un bon coup !

Mot de fin

Voilà, c’est tout pour mes conseils sur la déclaration de revenus !

Ce n’est pas compliqué si tu suis les instructions à la lettre.

Je vais communiquer sur le sujet pendant toute la période, donc si quelque chose n’est pas clair, attends un peu et je te promets qu’une publication arrivera sur le sujet. 😉

Sur ce, je te souhaite de faire ta déclaration comme un·e pro ! 👌