L’ARCE : un coup de pouce financier pour ta micro-entreprise

L’ARCE : un coup de pouce financier pour ta micro-entreprise

Sommaire

Découvre l’ARCE en micro-entreprise 💰 : un petit pactole intéressant si tu te lances en micro-entreprise.

Qu’est-ce que l’ARCE ?

L’Aide à la Reprise et à la Création d’Entreprise (ARCE) est une aide financière destinée aux demandeurs d’emploi qui souhaitent créer ou reprendre une entreprise.

Son objectif ? Te donner un coup de pouce pour démarrer ton activité ! 💪

ℹ️
Il est courant de confondre ARCE et ACRE, mais ce sont deux aides différentes.

Qui peut bénéficier de l’ARCE ?

Pour être éligible à l’ARCE, il faut :

  • être indemnisé·e par Pôle Emploi (logique),
  • avoir obtenu l’ACRE (l’exo de l’URSSAF),
  • créer ou reprendre une entreprise.

Le plus important, c’est de bénéficier de l’ACRE.

Quel est le montant de l’ARCE ?

L’ARCE correspond à 45 % de tes droits restants à l’ARE (Aide au Retour à l’Emploi).

ℹ️
À partir du 1er juillet, le montant de l’ARCE correspondra à 60 % de tes droits restants à l’ARE.

Ce beau petit pactole t’est versé en 2 fois :

  • la première moitié à la création de l’entreprise,
  • la seconde 6 mois après (si tu es sage).
Exemple : si tu as 10 000 € de droits ARE restants, tu recevras 4 500 € d’ARCE (45 % de 10 000 €), soit 2 250 € au début et 2 250 € après 6 mois. 🤑
ℹ️
Pour recevoir le deuxième versement, il faut prouver que l’entreprise est toujours active.

Comment faire la demande d’ARCE ?

Pour demander l’ARCE, suis ces étapes :

  • Demande l’ACRE et un justificatif à l’URSSAF.
  • Remplis le formulaire « Demande d’ARCE ».
  • Joins les documents nécessaires (attestation ACRE, copie du Kbis, etc.).
  • Dépose le dossier à ton Pôle emploi.

Et comme d’hab, Archibald, j’ai un tuto pour t’aider à remplir la demande.

Tu pensais que j’allais te laisser comme ça ? 😜

ℹ️
Dès que tu en fais la demande, tu es « éjecté·e » de la liste des demandeurs d’emploi. En clair, Pôle Emploi te laisse tranquilou bilou.

Le choix entre ARE et ARCE

Opter pour l’ARCE te fait perdre le versement mensuel de ton ARE (ton chômage).

Alors, quoi choisir ? 🤔

Cela dépend de ta situation.

Voici les cas pour lesquels je te recommande d’opter pour l’ARCE :

  • Tu as besoin de thunasses pour lancer ta start-up nation. 🚀
  • Tu vas faire un max de CA dans l’année.
  • Tu t’en vas dans 6 mois ou plus à Dubaï (à l’étranger quoi).

Dans quel cas opter pour le maintien des ARE ?

  • Tes revenus seront instables.
  • Tu testes une activité sans savoir si ça marchera encore dans 1 an.

Donc : soit tu reçois des sous chaque mois (ARE), soit tu en reçois d’un coup (ARCE).

ℹ️
Si tu optes pour l’ARCE, les 55 % restants de tes droits chômage sont bloqués et ne pourront être débloqués que si tu cesses définitivement ta micro-entreprise.

Tableau récapitulatif

Je te résume les infos à savoir sur l’ARCE en micro-entreprise :

Aspects de l’ARCEDétails
💸 AideVersement d’un capital de ton chômage (ARE)
💰 Montant45 % de ton ARE, en 2 fois
✅ ConditionsBénéficier de l’ACRE et être indemnisé·e par Pôle Emploi
📝 DemandeDemande auprès de Pôle Emploi
ℹ️ InfoLe versement mensuel de ton ARE est interrompu.

Questions fréquentes

Quel est le montant de l’ARCE ?

Le montant de l’ARCE est égal à 45 % de tes droits restants à l’ARE jusqu’au 30 juin 2023. À partir du 1er juillet 2023, le montant passera à 60 %. L’ARCE est versée en deux fois : première partie à la création de l’entreprise, le reste 6 mois plus tard.

Qui peut bénéficier de l’ARCE ?

L’ARCE est accessible aux demandeurs d’emploi qui créent ou reprennent une entreprise et qui bénéficient de l’ARE (les allocations chômage).

Comment obtenir l’ARCE ?

Pour obtenir l’ARCE, tu dois d’abord bénéficier de l’ACRE. Puis tu remplis un formulaire (que tu obtiens par ton Pôle Emploi) pour faire ta demande d’ARCE.

Quelle différence entre l’ACRE et l’ARCE ?

L’ACRE est une exonération de cotisations sociales pour les créateurs d’entreprise qui remplissent certaines conditions de revenus. L’ARCE est une aide financière qui permet de percevoir une partie de tes droits restants à l’ARE sous forme de capital.

Ma micro-entreprise est déjà créée, puis-je demander l’ARCE ?

Si tu as créé ta micro-entreprise alors que tu étais déjà demandeur d’emploi et que tu bénéficies de l’ARE, tu peux demander l’ARCE. En revanche, si tu as créé ta micro-entreprise avant la fin de ton contrat de travail, tu ne pourras pas percevoir l’ARCE.

Qu’arrive-t-il si je cesse mon activité avant le deuxième versement de l’ARCE ?

Si tu cesses ton activité avant le deuxième versement de l’ARCE, tu ne recevras pas la seconde moitié du capital. Tu pourras te réinscrire à Pôle Emploi et, sous certaines conditions, bénéficier à nouveau de l’Aide au Retour à l’Emploi (ARE). Cependant, le capital que tu as reçu au titre de l’ARCE sera déduit de tes droits restants.

Que se passe-t-il pour les 55 % de mes droits restants ?

Les 55 % (ou 40 % à partir du 1er juillet 2023) de tes droits restants sont bloqués et ne sont pas versés lorsque tu choisis de bénéficier de l’ARCE. En effet, en optant pour l’ARCE, tu renonces à percevoir l’intégralité de tes allocations chômage (ARE) de manière mensuelle.

Comment débloquer les 55 % restants de mes droits ?

Il faut cesser définitivement ta micro-entreprise et te réinscrire comme demandeur d’emploi.

Abonne-toi à ma newsletter 📩.

Ne manque aucunes infos ou actu sur la micro. Abonne toi à ma newsletter pour recevoir mes articles de blog !
Super! Hop, petit coup d'oeil dans ta boite e-mail pour confirmer ton abonnement.
Erreur! Veuillez entrer une adresse e-mail valide !