La CIPAV débloque une aide et la CPAM accorde une subvention « Prévention Covid »

📰 [Micro-Actu 02] : La CIPAV annonce une aide pour les micro-entrepreneurs et la CPAM accorde une subvention prévention COVID-19.

La CIPAV annonce une aide financière exceptionnelle

Elle s’est fait désirée, longtemps, bien trop longtemps. La CIPAV sort enfin de son silence pour venir en aide à ses adhérents avec la mise en place d’une aide estimée à 500 millions d’euros.

Vendredi 22 mai la CIPAV annonce via un communiqué, l’attribution d’une aide financière exceptionnelle à ses adhérents.

Le saviez-vous ?

La CIPAV est un organisme de retraite complémentaire pour beaucoup d’indépendants (dont les micro-entrepreneurs).

Pour rappel deux catégories de micro-entrepreneurs sont rattachés à la CIPAV :

ceux dont l’activité libérale a été créée avant 2018
ceux dont l’activité est libérale et réglementée et qui a été créée à partir du 1er janvier 2018

Ne sont pas concernés donc les micro-entrepreneurs qui :

exercent une activité artisanale ou commerciale
exercent une activité libérale non réglementée depuis 2018

Vous ne savez pas si vous dépendez de la CIPAV pour votre retraite complémentaire ?

C’est très simple, rendez-vous sur lassuranceretraite.fr ou info-retraite.fr puis consulter votre relevé individuel de situation.

L’organisme qui gère votre retraite sera indiqué sur la section qui correspond à votre activité de micro-entrepreneur(e).

Concrètement quel est le montant de l’aide ?

Pour le moment la CIPAV est restée flou à ce sujet, elle précisera les modalités d’attribution seront définies après concertation avec le Conseil de la Protection Sociale des Travailleurs Indépendants (CPSTI) et l’ACOSS.

Que se passe-t-il pour les trimestres retraite de 2020 ?

Si on s’en tient à ce que la CIPAV va accorder à ses adhérents qui exercent eux en professions libérales et bien les micro-entrepreneurs pourraient également avoir leurs points retraite de l’année 2020 validée !

Plus d’infos sont à venir dans les prochains jours. 😉

La CPAM subventionne les micro-entrepreneurs qui s’équipent contre le COVID-19

L’assurance maladie souhaite venir en aide aux entreprises pour lutter contre la transmission du covid-19.

Une subvention intitulée « Prévention COVID » permet de financer les achats ou locations réalisés entre le 14 mars au 31 juillet 2020 permettant de résuire la propagation du virus.

Forme et montant de l’aide

Subvention de 250 € à 5 000 €

Les entreprises éligibles
entreprises de 1 à 49 salariés
les travailleurs indépendants (sans salariés)
Les conditions d’éligibilité
Cotiser au régime général de la Sécurité sociale
Être implanté en France métropolitaine ou dans un département d’Outre-Mer
Ne pas avoir de salarié à la date de la demande de subvention
Avoir investi 500 € minimum dans des mesures barrières et de distanciation physique
Les mesures et équipements pris en charge
Pose de vitre, plexiglas, cloisons de séparation, bâches, écrans fixes ou mobiles
guides files, poteaux et grilles, accroches murales, barrières amovibles
La location de locaux supplémentaires et temporaires pour respecter les distances sociales
Communication visuelle : écrans, tableaux, support d’affiches, affiches
Installation d’hygiène permettant le lavage des mains et du corps
Bonus : financement de masques (NF EN 149) , visières et du gel hydro alcoolique si une des mesures plus haut mise en place
Informations pratiques

Pour faire la demande il suffit de télécharger le formulaire dédié et de le renvoyer à la CARSAT de votre région avant le 31 décembre 2020.

Un guide est à votre disposition pour avoir plus d’informations sur les conditions d’attribution.

CNRCS : ne vous faites pas avoir par ce courrier !

Une vague de courriers ont été envoyés aux micro-entrepreneurs de la société CNRCS demandent de régler une somme importante comme indiqué ci-dessous.

Courrier CNRCS (Chambre Nationale du Registre du Commerce et des Sociétés)
Courrier CNRCS (Chambre Nationale du Registre du Commerce et des Sociétés)

Ce courrier n’est pas officiel, la CNRCS est une entreprise privée qui vous demandent de régler une somme pour vous enregistrer sur leur base de données mais vous n’avez aucune obligation de le faire.

Pourquoi vous avez reçu ce courrier ?

Votre micro-entreprise est enregistrée grâce à l’INSEE au répertoire Sirène qui répertorie l’ensemble des entreprises créées. Des entreprises viennent se servir dans cette base de données pour récupérer votre adresse.

Voilà la fin de l’actu de la semaine, je te donne rendez-vous la semaine prochaine pour la prochaine micro-actu de la semaine 😉

Tu as aimé cet article ? ❤️

Reçois mes derniers articles par e-mail pour ne rien manquer des changements et actualités sur la micro-entreprise. 💌

5 2 votes
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires